3 July 2009

Notre système pour chauffer l'eau

Comme promis, pour mes amis français qui ne peut pas lire mon blog, voici une description de notre système pour chauffer l'eau.

Chez nous, nous avons une cuisinière, allumée en hiver pour faire la cuisine et elle chauffe toute la maison sans effort.

Mais, la cuisinière ne chauffe pas l'eau - sauf en petite quantité. Donc la solution pour avoir l'eau chaude était de se servir la cheminée.

Nous avons décidé d'utiliser une cheminée ouverte. Je sais, je sais bien que ce ne pas trop efficace vis à vis d'autres systèmes, mais je l'adore.

Nous l'utilisons pour l'élimination des déchets pour le séchage des bottes, chaussettes et champignons et pour faire la cuisine à notre façon.

A coté du feu, pouvons faire toutes sortes de choses comme sculpter un morceau de bois ou nettoyer les chaussures sans se soucier de salir la maison est la communication est plus facile et beaucoup plus douce à côté d'un feu ouvert.

Nous avons construit la cheminée à une pente afin de conserver autant de chaleur que possible à l'intérieur du bâtiment. La cheminée chauffe le premier étage où je garde ma literie.

Dans le foyer au-dessus des flammes, il y a un récupérateur de chaleur qu'on appelle "Le chaudron magique" qui chauffe l'eau et deux radiateurs dans les salles de bains au premier étage. Les panneaux solaires sont sur le même circuit.

J'avais déjà un système très efficace que j'ai conçu au Royaume-Uni qui a utilisé du gaz, du bois et de l'énergie solaire pour chauffer l'eau et la maison, alors j'ai décidé d'utiliser le même système dans la nouvelle maison en France.

Voici une parti de plan de la conception du système rez de chaussé (12mx6m) indiquant l'emplacement de la cheminée au milieu de la maison, afin de minimiser la longueur des tuyaux qui vont aux salles de bains et aux radiateurs. Cliquer sur la photo pour la voir grande.

Le ballon d'eau chaude (à droit sans isolation, principalement en laine de chèvre) est placé derrière la cheminée dans une petite pièce que nous utilisons pour le séchage des vêtements mouillés, les graines et d'herbes. En place maintenant, il y a beaucoup de masse thermique autour le foyer de la cheminée (chauffée aussi par le soleil en hiver) et le récupérateur de chaleur en forme de chaudron.


Voir les trous dans le chaudron (à droit sur le photo gauche) pour maximiser le contact avec la chaleur de la flamme. Le système fonctionne très bien.

Quand il fait trop chaud pour chauffer la maison, nous utilisons un petit poêle fusée (ou rocket stove) directement sous le chaudron pour éviter de chauffer le foyer et la maison reste fraîche.

Le poêle est alimentée soit avec du bois ou des rafles de maïs. Nous cultivons environ un hectare et demi de maïs chaque année et nous utilisons les grains de maïs pour l'alimentation des moutons, les chèvres et les poules.

Une fois les grains retirés de l'épi, nous avons des "déchets" que nous utilisons soit pour l'isolation ou comme source d'énergie. Les rafles de ma
ïs sont parfaites pour un rocket stove, elles sont légers, propres et produisent beaucoup de chaleur.

Heureusement, le bois et les rafles de mais sont les deux sources d'énergie en abondance chez nous.

Grâce au rocket stove, nous pouvons faire la cuisine ou faire des conserves pendant des heures avec peu d'énergie et chauffe l'eau en même temps.

Une partie importante du système pour chauffer l'eau, surtout en été, sont les panneaux solaires qui préchauffe l'eau au printemps et en automne et nous fourni l'eau chaude durant les mois d'été.
J'ai rapporté mes vieux panneaux depuis le Royaume-Uni (La personne qui a acheté ma maison n'en voulais pas !) et nous les avons placés sur le terrain en plein sud, derrière la maison.

Comme le chaudron, les panneaux sont plus bas que le ballon d'eau, le système complet fonctionné par thermosiphon. Mais, placé sur le terrain les panneaux ont été trop vulnérables et et malheureusement ils ne sont pas esthétiques.

Donc, nous avons décidé de poser les nouveaux panneaux sur le toit de la véranda qui est en construction. Ils seront hors de vue et de danger aussi. Le toit de notre véranda est plus haut que le ballon et pour faire circuler l'eau il y a une petite pompe 12v alimenté par nos panneaux photovoltaïques.

Nous utilisons environ 8m3 de bois chaque année pour chauffer 170m3, cuisiner et sécher le linge, teinter la laine et faire nos conserves. Nous achetons aussi deux bouteilles de gaz chaque année pour la cuisine, mais une fois que nous aurons construit le poêle de masse dans l'extension (nous avons l'intention d'utiliser une partie du poêle pour la cuisson), nous allons être autonome.

Bientôt je vais commencer à faire le design du poêle et cela prendra un certain temps pour la recherche et l'expérimentation. Je vais prendre des photos de chaque étape de la conception et la construction.

No comments:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...